Portrait au hasard

PC040041.JPG
Que se passe-t-il
Que se passe-t-il

La "Journée citoyenne" du 26 juin à Labatut

 

 

 

La "Journée citoyenne" du 26 juin à Labatut

La troisième édition de la Journée citoyenne s’est tenue le mardi 26 juin 2019, et cette année encore on pourra la qualifier de véritable succès, vu le nombre de participants et compte tenu des prévisions météo annonçant des températures caniculaires.

Lire la suite...
 
Une bonne nouvelle pour Labatut...

 

 

L’épicerie et le bar du village reprennent vie !

 

 

 
Commémoration, ce 8 mai 2019

 

 

Commémoration, ce 8 mai 2019

 

 

Le 8 mai 1945 à Berlin, fut signé un acte de capitulation militaire, qui impliquait le dépôt des armes et pas seulement la fin des combats. Cette question de la différence entre «un armistice» et «une capitulation» est importante, même si aujourd'hui, nous avons tendance à utiliser le premier terme. En 1945, il ne s'agissait pas seulement d'une cessation des combats, mais de la capitulation de toute l'armée et de l'État allemand.

Lire la suite...
 
Exposition "Réveillez vos talents" 2019

 

 

Exposition "Réveillez vos talents" 2019


Il ne manquait que le public ce samedi 27 avril, dans la salle des Fêtes de Labatut-Rivière, pour le premier jour de cette douzième édition de "Réveillez vos talents". Nous savons, par expérience, combien il est difficile d’attirer les Labatutois sur les manifestations organisées dans le village mais le déficit de fréquentation a atteint ce jour-là un sommet insupportable et conduira certainement les bénévoles organisateurs à réfléchir pour la prochaine édition à la date et à la durée de l’exposition.

Lire la suite...
 
Billet d’humeur

 

Billet d’humeur


La redevance incitative appliquée aux ordures ménagères et adoptée par la communauté de communes Adour-Madiran continue d’animer des débats sur le Val d’Adour. Depuis l’avènement de cette redevance les containers affectés aux collectivités (mairies, écoles, services communautaires…) n’étaient redevables que de l’abonnement annuel et ne se voyaient pas affecter une facturation au nombre de levées. Malgré tout certaines communes avait décidé de cadenasser leurs containers ce qui les rendaient inutilisables pour les usagers non autorisés. A Labatut nous avions fait un autre choix préférant laisser les containers accessibles plutôt que de prendre le risque de voir se multiplier les dépôts sauvages, par exemple sur les bords de l’Adour !

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 31
Bannière